Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre


Bienvenue !
Vos suggestions ou vos questions 
: richard.marielle@free.fr

Recherche

10 mars 2005 4 10 /03 /mars /2005 00:00


Faites du Vivant dans votre jardin

Semé fin mars, le lin est en fleurs pour la Pentecôte dans la
ferme de Goueled Ker à Plounéour-Menez. Il est récolté début septembre.

En septembre 2004,  la conférence et la randonnée « sur la route du lin » , animées par François Bouget et Pierre Duchesne nous parlent de patrimoine vivant et de la quête de l'UN.

Le lin a traversé le temps. Les hommes le cultivent depuis l'Antiquité pour ses multiples usages et propriétés. C'est aussi un produit d'avenir. Tout est utilisé : le bois pour faire de l'aggloméré,
l'étoupe pour faire du papier, la filasse pour le fil de lin, les graines pour leur richesse en omega 3 et leur action sur le transit intestinal.

De tout temps, il a été lié au sacré : support pour les saintes écritures, tissu pour confectionner les habits des prêtres, la tunique de Jésus. Le lin respire : chaud en hiver, frais en été. Le filage et le tissage faisaient partie de l'initiation féminine.
Athena était une tisseuse, elle tissait le fil de la sagesse. La navette va et vient, en rythme, sous l'impulsion des femmes, liées elles aussi au rythme de la nature, au rythme des lunes. Elles sont les
initiatrices de l'intégration du temps.

La rotation du fuseau donne naissance au fil, fil de lin, fil de la vie.
Dans la légende, les fées tissent le fil d'argent qui est donné à l'homme quand il s'incarne, au début de sa vie sur terre, et qui est coupé à la fin. Ce fil est tissé de toute notre histoire, c'est le fil de notre existence, de notre destinée, fait de notre propre matière, de nos expériences, de nos émotions et deuils. Ces épreuves
nous conduisent sur la voie de la transformation.

Le cycle du vivant : Mourir pour renaître. Les tiges de lin doivent pourrir dans l'eau, puis
le bois est séparé de la filasse et de l'étoupe, par broyage. Le fil, le subtil, est séparé de l'épais.

L'association Fête du Vivant a organisé une randonnée découverte des
sites de production des fils de lin au pays de Morlaix,
une production qui a fait la richesse du pays au XVIIIème siècle.



Retour haut de page

Partager cet article

Repost 0
Published by Marielle Richard - dans A propos ...
commenter cet article

commentaires