Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Texte libre


Bienvenue !
Vos suggestions ou vos questions 
: richard.marielle@free.fr

Recherche

16 septembre 2009 3 16 /09 /septembre /2009 23:27
A Plounéour-menez (29)
Atelier "Techniques de paix" pour un art de  vivre en paix avec soi-même et améliorer sa communication avec les autres

samedi 23 janvier 2010
samedi 13 mars 2010
samedi 5 juin
  2010

de 10h à 18h - 20 euro/j

avec Marielle Anne Richard, médiatrice, formée par UNIPAZ et le CMFM (centre de médiation et de formation à la médiation - Paris)


A programme : introduction
- à la prise de conscience du dialogue intérieur des "sous"personnalités" (analyse transactionnelle)
- à la mise en scène de l'ego et le fantasme de la séparativité
- au dialogue avec son corps
- au dialogue avec ses émotions

Développer un esprit de médiation par des mises en situation
Chaque journée, avec ses exercices et ses échanges, permettra d'avancer dans la connaissance de soi face au stress et aux conflits.

Objectif : mieux communiquer avec soi-même et les autres à partir d'un espace de paix intérieure
Repost 0
Published by Marielle - dans Programme
commenter cet article
28 juillet 2009 2 28 /07 /juillet /2009 17:55
2ème édition de l'atelier : Dansez les Fleurs de Bach à LANNION (22)

30 et 31 janvier 2010

Organisation en collaboration avec l'association Nature et Création (Lannion).
15h-19h et 10h-17h part.70 euro




Geneviève Khemtemourian revient à Lannion cet hiver pour continuer à nous transmettre les danses en cercle méditatives inspirées des qualités des élixirs floraux élaborés par le Dr Bach. Ces danses nous viennent de Lettonie.

Quelles sont ces fleurs qui nous font danser ?



.

Repost 0
Published by Marielle - dans Programme
commenter cet article
14 janvier 2009 3 14 /01 /janvier /2009 15:41
A    LANNION,

les 28 février 2009     et    1er mars : 25 personnes !      


Geneviève KHEMTEMOURIAN est venue animer les danses méditatives en cercle qui ont été associées aux élixirs floraux du Dr Edward Bach par Anastasia Geng (1922-2002), originaire de Lettonie.

link

Ces danses nous ont connecté aux qualités harmonisantes de 9 plantes : Bourgeon de Marronier, Cerato, Mimule, Impatience, Gentiane, Verveine, Aspen, Orme, Charme.

Ce premier we nous a familiarisé avec 9 danses parmi la cinquantaine de danses élaborées sur des airs traditionnels de Lettonie et d'Europe de l'Est est issue du culte de la fécondité, féminité appartenant au patrimoine culturel Letton.

Ce petit pays des Etats Baltes, a été envahi plusieurs fois, a subi plusieurs guerres, et a réussi à conservé son identité grâce à la langue, la musique, la danse... une histoire qui peut parler aux Bretons!

Grand moment de partage, de joie de vivre, de transformation en douceur.....pour une régénération intérieure, un équilibre entre altruisme et communication, une meilleure intégration du vécu.

Prochain we en 2010 à Lannion pour la suite de cette découverte...entre temps nous vous convieront à des soirées danses pour méditer en mouvement!
Organisatrices :  richard.marielle@free.fr et sabine.lechaux@yahoo.fr

Poème pour illustrer ce merveilleux we et la symbolique des 9 plantes :
Intégrant les leçons, attentifs au présent
Nous suivons les conseils de notre petite voix.
Trouvant le courage de dépasser nos peurs,
La patience nous conduit vers la paix intérieure.
Consolés, rayonnons l'optimisme et la foi.
Sachant nous relaxer en pleine activité,
Nous reliant au divin face au grand inconnu
Persévérant confiants sur le chemin de vie
Main dans la main dansons, nous l'avons toujours su!
Vitalité grandit et joie nous envahit... MAR
Repost 0
Published by Marielle - dans Compte-rendu
commenter cet article
13 décembre 2008 6 13 /12 /décembre /2008 20:04

La carotte et le bâton sont les outils de l'éducation traditionnelle. Est ce qu'ils encouragent la vie? Marshall ROSENBERG explique en Communication Non Violente comment mettre plus de vie dans notre façon d'influencer les autres, comment éduquer sans récompense ni punition. link


En l'écoutant, il parait évident qu'en motivant les enfants à écouter, apprendre... pour la récompense à venir et non pas pour la valeur de l'enseignement qu'ils reçoivent... on aboutit aux manifs des étudiants grecs par exemple. Les politiques leur ont promis du travail et une bonne rémunération s'ils obtenaient leurs diplômes, la juste récompense de leurs années d'études supérieures, ... et puis rien! Ils ont de quoi être en colère...

Agir soi-même ou influençer les autres par le devoir, la culpabilité, la peur ou l'évaluation jugement...se paye un jour.  En effet l'image négative de nous-mêmes et la douleur psychologique qui découlent de ces motivations est très coûteuse.

Et si nous agissions à partir de ce qui est vivant en nous et chez les autres... La proposition de Marshall Rosenberg est la suivante : remplaçons les bonne notes, le c'est "juste/faux, bon/mauvais, bien/mal"  par "l'évaluation du coeur : la gratitude sincère pour les besoins qui ont été comblés par le comportement de l'autre"! Et voyons ce qui arrive...Nous avons plus de chances d'obtenir la coopération et l'unité.
Par où commencer ? Le comportement de votre conjoint(e), voisin(e), enfant, collègue, patron... ne vous convient pas. La question à se poser est la suivante : que voulez-vous que l'autre ait comme raison pour faire ce que vous voulez qu'il fasse? Puis, au lieu de juger, étiqueter, réagir... exprimer ce que cela vous fait, ce que vous ressentez face à ce comportement et le besoin qui n'est pas comblé. Enfin vous faites une demande concrète et réaliste à l'autre.

Exemple : quelqu'un m'insulte : "Vous êtes un menteur"!
J'ai plusieurs choix :
- je le prends personnellement et ainsi je lui donne le pouvoir et je me dévalorise
- je suis en colère et je réagis en la jugeant "vous n'avez aucun droit de me dire cela".... cela conduit à l'escalade "oeil pour oeil, dent pour dent".

- j'entends ce qui est vivant dans cette personne et qui provoque cette attitude : j'entends comment elle se sent, les besoins non comblés...

- et je demande une autre manière de combler ces besoins, une option qui serve plus la vie !

Bibliographie : "Les mots sont des fenêtres", Marshall Rosenberg (ed. La découverte)
                      Lucy leu  "Manuel de communication non-violente (ed. La découverte)

Repost 0
Published by Marielle - dans A propos ...
commenter cet article
3 décembre 2008 3 03 /12 /décembre /2008 21:15
Dominique DETOURNAY, thérapeute, travaille avec ces remèdes naturels accessibles à tous que sont les elixirs floraux du Dr BACH et ceux de Philippe DEROIDE (elixirs DEVA). Lors de la Fête de l'automne 2008 à Plounéour-Menez , elle nous les a présentés en répondant à la question suivante : comment retrouver sa vitalité dans les différentes étapes de sa vie, comment débloquer les émotions ? 
Pour cela elle a pris le cycle d'une vie d'une petite fille de sa naissance à sa vieillesse, en expliquant les elixirs qui peuvent l'aider à franchir les grandes étapes de sa vie, tous les 7 ans ...Voici des idées pour la 1ère septaine :
La naissance de cet enfant est une période de changement pour toute la famille : le noyer peut aider à passer cette étape en douceur. Si la maman ou le papa attendait un garçon, le fait d'avoir une fille peut provoquer de la colère : le houx aidera à accepter.
L'accouchement est un choc, un traumatisme même pour le bébé : arnica, étoile de bethléem et noyer, seront les bonnes fées!
Dans l'eau du 1er bain du bébé: mettre 7 gouttes de l'elixir Etoile de Bethléem!
Aneth et camomille faciliteront la digestion des premiers biberons...
Rhododendron fera passer la bronchiolite si nécessaire.. En tout état de cause il sera bon de revitaliser le système immunitaire et là, l'elixir floral d'ail sauvage sera une solution.
Ce bébé a du mal à dormir la nuit, il pleure beaucoup: SOS chicorée ! Pour les cauchemars, préferer le millepertuis.
Plus tard, cette petite fille va grandir sous le regard de son père : la valeur qu'elle se donnera en dépendra... Bouton d'or si déficit!
Quelle estime d'elle-même aura-t-elle? Ce sera le cadeau de sa mère... Alchémille argentée pour l'améliorer. Quant à la confiance en elle-même, elle aura peut-être besoin de la renforcer : mélèze!
Cette petite fille se sent responsable de tout et et souvent coupable : pin sylvestre pour rétablir la juste perception. Elle se met volontiers au service des autres avant d'écouter ses propres besoins : centaurée!
A l'école, elle a beaucoup de travail et elle a l'impression de perdre sa créativité : iris pour la soutenir... Et voici l'âge de raison, quelque maladie peut-être: l'élixir de brunelle l'accompagnera vers la guérison.
Posologie : pour un travail de terrain , diluer 7 gouttes de l'elixir dans un flacon de 30ml rempli de l'eau et mettre 3 gouttes sous la langue 4fois par jour tant que l'émotion est là!
Repost 0
Published by Marielle - dans Compte-rendu
commenter cet article
20 novembre 2008 4 20 /11 /novembre /2008 16:37

1500 personnes hier soir à Langolvas-Morlaix pour écouter Hubert Reeves parler de la biodiversité. Il est venu soutenir Bretagne Vivante qui fête ses 50 ans.

Né à Montréal, astrophysicien, chercheur, professeur, auteur, conférencier...Hubert Reeves est surtout un homme d'action. Président de la ligue ROC, une association agréée par le Ministère de l'Environnement et reconnue d'utilité publique, Hubert Reeves soutient ses actions dans l'éthique de la défense du vivant, de la faune sauvage aux abeilles...

Sa réflexion sur l'interaction des humains avec la nature l'amène à affirmer que l'espèce humaine est responsable à 90% de la dégradation de l'environnement.

A la question "D'où venons-nous?" il répond : des étoiles !

La Terre n'est pas le centre du monde, on le sait depuis Galilée (1610)

A la question, "Où allons-nous?" il répond : Notre planète est finie, on a brûlé près de la 1/2 des réserves de pétrole ces dernières decennies. Les glaces fondent à grande vitesse. Le gaz carbonique provoque un réchauffement planétaire sans précédent. 50% des espèces vivantes seront éliminées avant la fin du siècle. Nous nous dirigeons vers une 6ème extinction : après celle de la méga faune (mammouth...), et 4 autres, ce sera peut-être notre tour! Cela dépendra de notre capacité d'adaptation.

 

 

 

www.roc.asso.fr

www.biodiversité2012.org

Repost 0
Published by Marielle - dans Compte-rendu
commenter cet article
13 novembre 2008 4 13 /11 /novembre /2008 10:24

Le 8 novembre 2008 à Plounéour-Menez, François POULIQUEN a raconté à la cinquantaine de personnes présentes son quotidien pendant une année autour du monde. Revenu le 12 avril 2008, il n'a pas encore vraiment atterri... Mais il nous a enchanté avec son récit...
C'est en juin 2006 qu'il s'est jeté à l'eau en sautant en parachute sur la plage du Moulin Blanc à Brest! Sur la route, il croise ses premières vaches, des animaux qui lui font du bien... Sur Magic, son velo, il a tout prévu et il se remémore par coeur la liste de chaque ustensile: tente, sac de couchage, vêtements, cuisine, réchaud, outil...Chacun a un nom de code ! Sheraton et cie...et une place attitrée au cm près. Le test : retrouver du 1er coup son tournevis en pleine nuit.
L'art de la navigation ! tout un programme grâce au soleil, aux étoiles, au compas, aux cartes... et au GPS, le luxe, pas indispensable mais bien précieux pour savoir où vous êtes sur la planète à 10 m près. Cela vous fait une belle jambe remarquez, si vous n'avez pas les cartes pour y reporter votre position! Vous pouvez ausi demander votre route aux gens de passage: alors là attention! les femmes sont plus crédibles que les hommes, qui mettent un point d'honneur à répondre même s'ils ne savent pas...Et puis se perdre cela fait aussi partie du voyage.
Magic c'est un bon compagnon, chargé de 30kgs en comptant l'eau nécessaire pour traverser le désert. Et sur la terre il y a 80% de déserts, le saviez-vous? Pour la traversée de l'Australie par exemple, 4200 kms à 45°, c'est indispensable d'avoir des réserves et de demander un complément aussi aux voitures que vous croisez.
Magic a 27 vitesses et avec lui François fait une moyenne de 6kms à l'heure..Avec l'habitude il a dompté le manque d'oxygène..Roues "indestructibles", gros pneus pour amortir les secousses..Tout va bien tant que vous n'entendez pas le clic d'une tête de rayon qui casse...

Hongrie, Roumanie... ça y est la Bretagne est loin. N'oubliez pas que le voyageur peut faitre peur même du haut d'une charette de foin.. Un conseil : arrêtez-vous pour aider ce paysan à charger son foin. Le sourire revient instantanément et la journée se termine autour d'un verre. Voyager dans l'espace, c'est aussi voyager dans le temps. Et en traversant les campagnes roumaine François revit sa jeunessedans son village de Keryoel à Guiclan...L'émotion est là, palpable..Ont-ils 50 ans de retard?..; ou d'avance ! sur nous? L'avenir le dira. En tout cas une chose est sûre : les riches deviennent de plus en plus riches et les apuves de plus en plus pauvres, partout sur la planète. Un point commun bien triste..

Turquie, turquoise...la porte de l'Orient, plus de cochons à l'horizon! vous êtes en pays musulman. Vous croisez un panneau prémonitoire où il est inscrit DUR en grosses lettres... ah oui, cela veut dire STOP en turc... la chaleur d'enfer, le goudron qui fond, c'est bien vu même en français! Le 15 août, François fête ses 60 ans dans une famille de paysans très simple et très chaleureuse. Du baume au coeur et au corps!

Et la route continue, suite au prochain numéro. En attendant je vous donne la conclusion : voyager rend très optimiste sur l'avenir de la planète car François a toujours rencontré des gens super à 99,9% et le velo est un moyen de communication extraordinaire! Donbc, n'ayez pas peur de voyager! On est tous pareils... Kenavo.

Repost 0
Published by Marielle - dans Compte-rendu
commenter cet article
27 octobre 2008 1 27 /10 /octobre /2008 20:43
Le collectif TI NATUR, initiateurs du salon de l'éco-habitat de Ste Sève (Morlaix), a invité Pierre Rabhi le vendredi 24 octobre 2008 pour une conférence qui a attiré plus de 300 personnes. Après la bande annonce du prochain film de Colinne Serreau "la Terre vue de la Terre" qui a suivi le discours du maire de Ste Sève et un exposé de l'animateur réseau du Mouvement pour la Terre et l'Humanisme, Pierre Rabhi a rappelé ses thèmes favoris : la nécessité de changer de paradigme, de passer de l' "Argent Roi", Toujours Plus" à la "Gestion humaniste", "Conscience , éthique et équité".  Le consommateur que nous sommes subit la  "manipulation du superflu". La terre elle subit un pillage sans limites. Il est temps de changer avant que l'humanité ne disparaisse de la planète...

A 70 ans, il fait le bilan de son parcours et reparle devant un auditoire breton attentif de sa jeunesse écartelée entre deux cultures, française et algérienne, son expérience d'OS en usine à son arrivée en France, son installation en Ardèche...

Il reprend cette citation de Gandhi "Oeil pour oeil, dent pour dent, ne fera jamais que des édentés ou des aveugles " pour réaffirmer que la violence ne résout rien, qu'il est illusoire de vouloir faire la paix avec la guerre...

Et ses histoires favorites pour frapper les consciences sur l'absurdité de nos vies dans cette civilisation dite "développée" sont toujours aussi appréciées: Il y a celle de "l'être humain qui passe sa vie de bahu, en caserne, de boîte en boîte, circule en caisse avant de se retrouver sous terre dans la dernière boîte... quelle libération!!!

Il y a aussi "le camion de tomates qui remonte d'Espagne vers le Nord et celui de Hollande qui descend vers le sud et qui se percutent  dans la vallée du Rhône" ou encore l'histoire de "cette fin de journée en Ardèche où il vient de couper du bois avec son voisin et où il se recueille devant un magnifique coucher de soleil et un beau chêne qui se découpe dans la lumière du couchant, lorsqu'il se tourne vers son voisin pour lui demander s'il admire lui aussi la vue et que celui-ci lui répond : "oui c'est magnifique, cela nous fera encore 10 stères de bois!"

Le mot d'ordre est désormais "convivialisons la planète"! Et pour cela, une crise - toute mutation passe par le chaos- permettra peut-être une élévation des consciences, une remise en route de l'imaginaire humain, un travail sur soi-même pour remplacer l'avidité permanente par la sobriété...
Repost 0
Published by Marielle - dans A propos ...
commenter cet article
23 octobre 2008 4 23 /10 /octobre /2008 17:48
François POULIQUEN est revenu à BREST en avril 2008 de son 2ème tour du monde à vélo. Nous le retrouvons en compagnie de son fidèle MAGIC à PLOUNEOUR-MENEZ (15kms de MORLAIX).

Le SAMEDI 8 novembre à 14h, salle polyvalente
dans le cadre de la Fête de l'Automne

Ingénieur à la retraite, passionné de vélo, de parachutisme, de voile... et surtout de voyages en solitaire, ce sexagénaire paisible au regard authentique a traversé 38 pays en complète autonomie. Il nous commentera une sélection de 120 photos et expliquera pourquoi son regard sur le monde a complètement changé à la suite de ses rencontres et de ses découvertes.

Une occasion d'échanges à ne pas manquer pour tous ceux que le défi attire ou que la monotonie des jours n'arrive pas à satisfaire. Un bel exemple d'ouverture sur l'inconnu réussie à coup de pédales et de détermination.

Pour voir son carnet de bord, consultez son site :link
Repost 0
Published by Marielle - dans A propos ...
commenter cet article
16 octobre 2008 4 16 /10 /octobre /2008 14:17
La Coordination française pour la Décennie Internationale de la promotion d'une culture de la non-violence et de la paix au profit des enfants du monde (2001-2010) a pour but de faciliter l'introduction de cette éducation dans le système éducatif français. les Nations Unies invitent chaque pays à le faire. Ce programme s'appuie sur les expériences qui sont en cours en France dans les établissements scolaires depuis plusieurs années.  voir : www.decennie.org link

Parmi les pédagogies reconnues par la coordination française se trouve "Un art de vivre en paix" de Pierre Weil.
Pierre Weil, docteur en psychologie, ancien élève de jean Piaget, auteur d'une trentaine d'ouvrages, récompensé en 2000 par le Prix de l'Education pour la Paix de l'Unesco, nous a quitté le 10 octobre 2008.

"Je suis moi-même passé par une crise existentielle . J'avais perdu le sens de ma vie. J'avais tout pour être heureux et j'étais plus malheureux que je ne l'avais jamais été. J'ai dû alors apprendre à être, car j'étais expert en avoir mais je ne connaissais pas le sens de l'existence.  Communiquer ce que j'ai découvert par moi-même, inviter les autres à faire les mêmes découvertes et leur montrer comment aller à leur propre recherche, c'est le minimum que je puisse faire, avec le maximum de joie et de coeur à coeur". ... le premier chapitre de "L'art de vivre la vie" (ed. du Rocher 2003) est un résumé du séminaire sur "l'art de vivre en paix".  

"Nombreux sont les gens qui recherchent la paix et la sérénité auprès d'un compagnon, d'un mari, d'une épouse, dans les honneurs d'un titre, dans un parti politique ou une idéologie, au Japon ou dans l'Himalaya;
Pour finir, ils ne trouvent pas ce qu'ils cherchent et coontinuent à être malheureux, à en vouloir à tout le monde, à chercher refuge dans l'excès d'activité et dans le travail fébrile, stressés et malades.
Aujourd'hui, grâce à la rencontre de la médecine psychosomatique moderne et des nouvelles thérapies avec la sagesse venue d'Orient et des grnades traditions spirituelles, on sait où l'on peut agir pour trouver la paix.

Il existe trois directions que nous pouvons prendre pour atteindre la paix. Chacune d'elles nécessite une certaine forme de conscience et un certain type d'écologie. En réalité, ces consciences et ces types d'écologie sont profondément liées et inséparables. Elles dépendent les unes des autres et s'influencent réciproquement.
La première mène à soi-même, à l'intérieur de chacun de nous. Il y a des moments où nous sommes en paix et d'autres où nous sommes agités et tendus sans savoir bien pourquoi. La conscience individuelle est donc nécessaire pour définir et localiser la paix en soi.  C'est ce qu'on appelle l'écologie intérieure ou écologie de l'être. La 2ème direction mène à la paix avec les autres. Elle est instable tant dans nos relations avec mari, épouse, amis que collègues. Comment la rendre stable? Voilà une question d'écologie sociale, c'est à dire d'harmonie avec la société. Une question très sérieuse et vitale pour nous se pose enfin : il s'agit de la paix avec le milieu ambiant, avec la nature autour de nous.  Peu de gens comprennent vraiment que le fait de jeter les ordures dans un ruisseau constitue une violence contre la nature et contribue à notre propre suicide puisque nous appartenons à cette nature. La paix dans l'écologie ambiante et comment y contribuer, c'est la troisième question concernant notre qualité de vie.  L'écologie du milieu ambiant est un état d'équilibre entre les écosystèmes. L'intervention destructrice de l'être humain a perturbé cet équilibre. Par l'éveil de notre conscicence écologique de citoyen nous pouvons contribuer à faire disparaître l'impression que nous sommes séparés de l'univers autoconscient. "

"La paix ce n'est pas une idée, ce sont des gens qui deviennent différents". Association Initiatives et Changement
Repost 0
Published by Marielle - dans A propos ...
commenter cet article