Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre


Bienvenue !
Vos suggestions ou vos questions 
: richard.marielle@free.fr

Recherche

2 novembre 2010 2 02 /11 /novembre /2010 13:26

Samedi la soirée sera au profit de l'association Free Bronkhorst qui milite pour la libération du fils de Maarten des geôles mexicaines.

Un an. Un an que Free, le fils de Maarten Bronkhorst, est détenu à Cancùn après une agression. Des preuves l'innocentent. Son père garde espoir... et patience.

Témoignage

 

« J'espère profondément ne pas avoir à redire la même chose dans un an... » Triste anniversaire pour Maarten Bronkhorst, figure connu du Pays de Redon, et sa famille. Voilà un an, son fils, Free, 30 ans, qui vit au Mexique, est pris dans une bagarre à la sortie d'une discothèque de Cancùn.

Parmi les protagonistes, le frère d'un député et le fils d'un ex-chef de la police. Une plainte est déposée. Free se retrouve en prison. À tort selon Maarten : « Une vidéo de surveillance montre que c'est lui qui a été agressé. »

Il aura fallu plusieurs mois pour qu'elle soit déposée au dossier. C'est chose faite depuis juillet : « La conclusion du tribunal ? C'est bien Free qui a été attaqué ! »

« Hallucinant »

Autre élément, des analyses médicales ¯ un test au scanner ¯ ordonnées par le juge sur l'une des « victimes » de Free. Elles ont été présentées au début de ce mois. « Les résultats sont hallucinants ! Seule une fracture du nez a été retrouvée, les fractures laissant une cicatrice visible sur l'os. Rien des autres blessures évoquées par l'accusation », rapporte Maarten.

Alors, affaire classée ? Pas aussi simple. Surtout avec un dossier qui dépasse allègrement les 3 000 feuillets ! « La procédure est longue. Très longue. Nous essayons avec le ministère des Affaires étrangères néerlandais d'obtenir une libération sous caution », explique Maarten.

Pour l'arracher d'une prison où Free est aussi en danger. « Nous devons toujours payer pour assurer sa protection. En août, une grosse bagarre entre clans a éclaté à l'intérieur. »

« Free vit au jour le jour »

Son fils, il l'a rencontré il y a quelques semaines. « Il est, comment dire, cynique face à sa situation. Il vit au jour le jour. Sans se faire d'illusion. Il partage sa cellule avec quelqu'un qui attend depuis 7 ans d'être jugé. »

Pour tenir le coup, il peut se raccrocher aux marques de soutien qui arrivent d'un peu partout. « Un soutien qui ne faiblit pas. » Sur le Pays de Redon, il se structure même. Avec la création, autour de cinq membres, d'une association Free Bronkhorst. « Elle est née cette semaine. »

Maarten sait, de toute façon, que son combat ne finira pas demain : « Il va encore falloir attendre des mois pour que l'accusation, puis la défense donnent leurs conclusions. Ensuite, seulement, le juge livrera son verdict. » Free risque jusqu'à neuf ans de prison.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Marielle - dans A propos ...
commenter cet article

commentaires