Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre


Bienvenue !
Vos suggestions ou vos questions 
: richard.marielle@free.fr

Recherche

27 mars 2007 2 27 /03 /mars /2007 22:19

Au pays des korrigans...

                     Visite à La corbinière des Landes à Goméné         

Le 4 Avril 2007, Marielle et  Sabine rencontrent Géo Brunel, le berger des arbres, sur son territoire près de Merdrignac (22). Dépassant le parking des visiteurs, nous engageâmes la voiture dans le chemin qui conduit à la cabane de Géo. Accueillies par les tas de pierres en totem, les décors de branchages, les herbes folles, nous sommes invitées à entrer dans la caverne du berger, remplie de paniers en osier, de troncs sculptés, d'outils reconvertis, de panneaux d'exposition et autres merveilles.. Puis, assis sur un coin de table au jardin, Géo nous a entrainé dans le labyrinthe de ses pensées, de ses contacts, de ses visiteurs passionnés de nature, de ses projets...

Suite à la tempête de 1987, dont on vient de fêter les 20 ans ! Géo a changé de vie, a planté, a ouvert son lieu à l'inspiration de l'Etre, des êtres. Il a planté des arbres et aussi de l'osier : "Oser doser l'osier " devint sa devise. Il ne restait plus qu'à le tresser de mille et une manières..

Terre des poètes, il leur ouvre le chemin. Les jeunes, les anciens, les handicapés, les défavorisés, tous y trouvent la paix.  Géo rêve en effet de rassembler un jour les artisans de paix de Bretagne et d'ailleurs. Dans sa forêt, il introduit le jardin bocager avant de pouvoir réaliser un musée du bocage...Une cabane attend les visiteurs-travailleurs qui viennent s'imprégner du lieu.

Géo est venu à Brignogan pour la Fête du Vivant 2007 le 3 novembre dernier.

  

Autre histoire de korrigans                    Le naufragé-korrigan, Patrick Launay

 

Notre conteur-marcheur (Fête du vivant 2006) a tenté l'ascension du Roc Trévezel, (+ 300 m de haut!) à 3kms de Commana et de Plounéour-menez un jour de grande pluie en mars 2007. 

Le sommet de la plus vieille montagne de Bretagne lui a inspiré ces quelques lignes :

Au lever du jour je quittais le hameau

Pour une étape modeste en vélo.

Un vent contraire au détour des montées

Me révéla bientôt très fatigué.

N'est pas qui veut Louison Bobet.

Quittant la route pour une sente gorgée d'eau

J'ai laissé ma monture au pied d'un arbrisseau.

Ivre d'humidité, je poursuivai jusqu'à l'entrée

D'un Ring-herbeux et gravit le Fabuleux Rocher.

Puis me posta au sommet, en sentinelle hébétée

Dégustant avidemment quelques bananes séchées.

La suite de la journée me vit me perdre en pensées

Sous une bâche accrochée, je frictionnais mes pieds.

Grelottant sans répit, franchement transi,

Sur une chaise pliante je demeurais assis.

N'est pas Korrigan qui veut.

Au bout d'un chemin finalement fructueux,

Presqu'honteusement devenu Naufragé,

Il n'était néanmoins pas si mal équipé !

                                                          link avec www.naufragekorrigan.com

 

 

 

 

 

 

Voir aussi notre article sur le pays des korrigans sur le site de

www.goueledker.com 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires