Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre


Bienvenue !
Vos suggestions ou vos questions 
: richard.marielle@free.fr

Recherche

13 novembre 2008 4 13 /11 /novembre /2008 10:24

Le 8 novembre 2008 à Plounéour-Menez, François POULIQUEN a raconté à la cinquantaine de personnes présentes son quotidien pendant une année autour du monde. Revenu le 12 avril 2008, il n'a pas encore vraiment atterri... Mais il nous a enchanté avec son récit...
C'est en juin 2006 qu'il s'est jeté à l'eau en sautant en parachute sur la plage du Moulin Blanc à Brest! Sur la route, il croise ses premières vaches, des animaux qui lui font du bien... Sur Magic, son velo, il a tout prévu et il se remémore par coeur la liste de chaque ustensile: tente, sac de couchage, vêtements, cuisine, réchaud, outil...Chacun a un nom de code ! Sheraton et cie...et une place attitrée au cm près. Le test : retrouver du 1er coup son tournevis en pleine nuit.
L'art de la navigation ! tout un programme grâce au soleil, aux étoiles, au compas, aux cartes... et au GPS, le luxe, pas indispensable mais bien précieux pour savoir où vous êtes sur la planète à 10 m près. Cela vous fait une belle jambe remarquez, si vous n'avez pas les cartes pour y reporter votre position! Vous pouvez ausi demander votre route aux gens de passage: alors là attention! les femmes sont plus crédibles que les hommes, qui mettent un point d'honneur à répondre même s'ils ne savent pas...Et puis se perdre cela fait aussi partie du voyage.
Magic c'est un bon compagnon, chargé de 30kgs en comptant l'eau nécessaire pour traverser le désert. Et sur la terre il y a 80% de déserts, le saviez-vous? Pour la traversée de l'Australie par exemple, 4200 kms à 45°, c'est indispensable d'avoir des réserves et de demander un complément aussi aux voitures que vous croisez.
Magic a 27 vitesses et avec lui François fait une moyenne de 6kms à l'heure..Avec l'habitude il a dompté le manque d'oxygène..Roues "indestructibles", gros pneus pour amortir les secousses..Tout va bien tant que vous n'entendez pas le clic d'une tête de rayon qui casse...

Hongrie, Roumanie... ça y est la Bretagne est loin. N'oubliez pas que le voyageur peut faitre peur même du haut d'une charette de foin.. Un conseil : arrêtez-vous pour aider ce paysan à charger son foin. Le sourire revient instantanément et la journée se termine autour d'un verre. Voyager dans l'espace, c'est aussi voyager dans le temps. Et en traversant les campagnes roumaine François revit sa jeunessedans son village de Keryoel à Guiclan...L'émotion est là, palpable..Ont-ils 50 ans de retard?..; ou d'avance ! sur nous? L'avenir le dira. En tout cas une chose est sûre : les riches deviennent de plus en plus riches et les apuves de plus en plus pauvres, partout sur la planète. Un point commun bien triste..

Turquie, turquoise...la porte de l'Orient, plus de cochons à l'horizon! vous êtes en pays musulman. Vous croisez un panneau prémonitoire où il est inscrit DUR en grosses lettres... ah oui, cela veut dire STOP en turc... la chaleur d'enfer, le goudron qui fond, c'est bien vu même en français! Le 15 août, François fête ses 60 ans dans une famille de paysans très simple et très chaleureuse. Du baume au coeur et au corps!

Et la route continue, suite au prochain numéro. En attendant je vous donne la conclusion : voyager rend très optimiste sur l'avenir de la planète car François a toujours rencontré des gens super à 99,9% et le velo est un moyen de communication extraordinaire! Donbc, n'ayez pas peur de voyager! On est tous pareils... Kenavo.

Partager cet article

Repost 0
Published by Marielle - dans Compte-rendu
commenter cet article

commentaires