Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre


Bienvenue !
Vos suggestions ou vos questions 
: richard.marielle@free.fr

Recherche

27 octobre 2008 1 27 /10 /octobre /2008 20:43
Le collectif TI NATUR, initiateurs du salon de l'éco-habitat de Ste Sève (Morlaix), a invité Pierre Rabhi le vendredi 24 octobre 2008 pour une conférence qui a attiré plus de 300 personnes. Après la bande annonce du prochain film de Colinne Serreau "la Terre vue de la Terre" qui a suivi le discours du maire de Ste Sève et un exposé de l'animateur réseau du Mouvement pour la Terre et l'Humanisme, Pierre Rabhi a rappelé ses thèmes favoris : la nécessité de changer de paradigme, de passer de l' "Argent Roi", Toujours Plus" à la "Gestion humaniste", "Conscience , éthique et équité".  Le consommateur que nous sommes subit la  "manipulation du superflu". La terre elle subit un pillage sans limites. Il est temps de changer avant que l'humanité ne disparaisse de la planète...

A 70 ans, il fait le bilan de son parcours et reparle devant un auditoire breton attentif de sa jeunesse écartelée entre deux cultures, française et algérienne, son expérience d'OS en usine à son arrivée en France, son installation en Ardèche...

Il reprend cette citation de Gandhi "Oeil pour oeil, dent pour dent, ne fera jamais que des édentés ou des aveugles " pour réaffirmer que la violence ne résout rien, qu'il est illusoire de vouloir faire la paix avec la guerre...

Et ses histoires favorites pour frapper les consciences sur l'absurdité de nos vies dans cette civilisation dite "développée" sont toujours aussi appréciées: Il y a celle de "l'être humain qui passe sa vie de bahu, en caserne, de boîte en boîte, circule en caisse avant de se retrouver sous terre dans la dernière boîte... quelle libération!!!

Il y a aussi "le camion de tomates qui remonte d'Espagne vers le Nord et celui de Hollande qui descend vers le sud et qui se percutent  dans la vallée du Rhône" ou encore l'histoire de "cette fin de journée en Ardèche où il vient de couper du bois avec son voisin et où il se recueille devant un magnifique coucher de soleil et un beau chêne qui se découpe dans la lumière du couchant, lorsqu'il se tourne vers son voisin pour lui demander s'il admire lui aussi la vue et que celui-ci lui répond : "oui c'est magnifique, cela nous fera encore 10 stères de bois!"

Le mot d'ordre est désormais "convivialisons la planète"! Et pour cela, une crise - toute mutation passe par le chaos- permettra peut-être une élévation des consciences, une remise en route de l'imaginaire humain, un travail sur soi-même pour remplacer l'avidité permanente par la sobriété...

Partager cet article

Repost 0
Published by Marielle - dans A propos ...
commenter cet article

commentaires